germe de conscience

Bienvenue sur mon blog

Archive pour le 26 avril, 2011

Respirons un grand coup !

Posté : 26 avril, 2011 @ 7:42 dans Non classé | Pas de commentaires »

lotusdesable.jpg

« La chance d’avoir du talent ne suffit pas, encore faut il avoir le talent d’avoir de la chance » Hector Berlioz.

Au-delà de la nuit noire, commence à poindre l’aurore. Si dans les temps difficiles nous nous affligeons des malheurs qui nous touchent nous retardons d’autant l’aube naissante.

La passivité d’un monde en attente d’on ne sait quel sauveur, d’on ne sait quel acteur politique, d’on ne sait quelle bienveillance des puissants pour la planète, d’on ne sait quel résultat du loto, toutes ces petites lâchetés sont un gouffre blafard aux couleurs de mort qui suce le sang de la vie.

Va de retro tristesse sans nom de nos espoirs déçus. Arrière tristes mines de nos peurs d’avenir. Au rebus rêveries fantasmagoriques des opérations magiques. Halte là, soporifique oubli de la splendeur d’enfance.

Il  est temps que, comme un seul homme, nous nous levions pour réinvestir notre chair, notre journée, notre heure. Il est l’heure que notre sourire d’être  efface plus surement l’ombre que le soleil de midi. Il est midi du jour de notre gloire retrouvée.

Etre humain, libre, conscient, sans chef ni attache, sans peurs ni espoirs, sûr d’aller où notre pas nous porte, fier d’exister maintenant, l’œil vif et tranchant. Nous sommes la force agissante, le sel de la terre, le soupir des roses.

Si nous ne le faisons pas qui d’autre le fera ? Si nous ne sommes pas, où sera le courage ? Si nous baissons les bras, que deviendra la force ?

Le devenir de notre humanité repose en nos mains, à prendre ou à laisser. Une fois le choix fait s’y tenir accroché comme la Lune à la Terre, comme la mousse au rocher. C’est à nous qu’il appartient de créer le monde et notre jour d’après sera.

Nous ne sommes pas des moutons que l’on mène à la bergerie, nous sommes les moutons et la bergerie et le berger et le cul de la crémière. Nous sommes la vie qui nous jouit d’instant en instant. Nous sommes la sève fécondante qui change le plomb en or.

 Haut les cœurs et fiers à bras : explosons la chrysalide !

Erik Gruchet, Saint Pierre le mardi 26 avril 2011.

 

citoyen |
Petite écologie d'un insect... |
SonyaT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Savoir,Savoir Faire ,Savoir...
| Association solidarité
| mbradshaw